Musée aujourd'hui : 09:30 - 17:00

fr
Soutien Newsletter
Pers

L’exposition #FakeImages s’ouvre à New York au siège des Nations Unies

12.01.2023

L’ exposition acclamée #FakeImages se tiendra au siège des Nations Unies à New York du 16 janvier au 20 février 2023, l’occasion de découvrir la collection d’Arthur Langerman, survivant belge de la Shoah, le plus important rassemblement de dessins, affiches et objets antisémites en Europe.

#FakeImages montre des images antisémites à travers les siècles et dévoile les mécanismes qui influent sur les idées et la société contemporaines. À partir d’exemples actuels, des installations interactives encouragent le visiteur à pénétrer et démasquer les mécanismes intemporels qui se cachent derrière les stéréotypes, les théories du complot, la propagande, la tromperie ou encore l’humour.

Une collection unique

Réunissant plus de 9 000 pièces originales, la collection d’Arthur Langerman est la plus importante du genre en Europe. Elle a été cédée au Centre pour la recherche sur l’antisémitisme de l’Université technique de Berlin, où les archives Arthur Langerman pour la recherche sur les formes visuelles de l’antisémitisme (ALAVA), créées en 2019, ont pour but de préserver et entretenir la collection, de faciliter et mener des recherches à son sujet, mais aussi d’organiser des expositions en présentant le contenu.

Fin mars 1944, l’occupant allemand arrête la famille Langerman à Anvers. Arthur, qui a alors moins de deux ans, est placé dans un orphelinat à Uccle, la Pouponnière. Salomon et Zysla, ses parents, sont déportés depuis le camp de rassemblement de Malines en Belgique vers Auschwitz-Birkenau par le Transport XXV le 19 mai 1944. Son père meurt en février 1945 dans un camp annexe du camp de concentration de Flossenbürg. Sa mère retrouve son fils à son retour en Belgique après la Libération. Traumatisée par son expérience de la guerre, elle s’enferme dans le silence, le secret et la douleur. Une situation qui marquera Arthur à jamais. Avec le procès Eichmann en 1961, Arthur Langerman prend conscience de la singularité du mal radical dont ont été victimes sa famille et les Juifs d’Europe. C’est le point de départ de sa collection.

Une exposition historique et actuelle

Situé dans un lieu de mémoire unique en Belgique, Kazerne Dossin est à la fois un musée, un mémorial et un centre de recherche sur l’Holocauste et les droits humains. Pour élaborer l’exposition #FakeImages, le Dr Veerle Vanden Daelen et le Dr Laurence Schram, commissaires de Kazerne Dossin, ont procédé à une sélection (cartes postales, affiches, etc.) au sein de la vaste collection d’Arthur Langerman. L’exposition permet ainsi de découvrir l’évolution de l’antisémitisme au fil du temps, mais montre également comment, conjointement à d’autres formes de discrimination et d’exclusion, celui-ci pose encore problème à l’heure actuelle. Le volet actuel couplé à la collection historique interprète les mécanismes qui se cachent derrière ces phénomènes sous la forme d’installations interactives, vidéos, etc.

La scénographie a été conçue de manière à dépouiller les images antisémites présentées de toute valeur artistique. Les pièces sont exposées dans des vitrines proches du sol, sur de courts chevalets ou à plat sur des tables. Les panneaux qui expliquent les différents mécanismes se distinguent en rouge vif pour inciter le visiteur à l’action et faire clairement la différence avec le volet historique.

Suite à une première présentation fort réussie en Belgique à la Kazerne Dossin en 2021, une version modifiée de l’exposition s’est tenue du 8 novembre au 11 décembre 2022 au siège de la Commission européenne, à Bruxelles. L’exposition qui s’ouvre aujourd’hui à New York entend contribuer à son tour à la prévention de la discrimination et de la haine.

Événements

Deux événements seront organisés dans le cadre de l’exposition à New York et pour marquer la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste. L’inauguration officielle, tout d’abord, aura lieu le 25 janvier au siège des Nations Unies en présence d’Arthur Langerman, de la Secrétaire générale adjointe à la communication globale des Nations Unies, ainsi que de représentants des partenaires organisateurs et mécènes. La styliste belgo-américaine Diane von Fürstenberg, philanthrope et fille de survivants de la Shoah, en sera l’invitée d’honneur.

Le Center for Jewish History, pour sa part, accueillera le 26 janvier un second événement en marge de l’exposition #FakeImages. Veerle Vanden Daelen (Kazerne Dossin), le Dr Uffa Jensen (TU Berlin) et le Dr Gavriel Rosenfeld (Center for Jewish History) et Jason Guberman (American Sephardi Federation) partageront leurs réflexions sur l’antisémitisme à travers les âges et sa recrudescence alarmante dans le monde actuel.

Soutien :

Les Nations Unies s’engagent à lutter contre l’antisémitisme sous toutes ses formes. Le Programme de communication des Nations Unies sur l’Holocauste accueille l’exposition #FakeImages dans le cadre des activités organisées pour marquer la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste. La tenue de l’exposition au siège des Nations Unies a été rendue possible grâce au soutien de la Fondation Arthur Langerman, du Service public fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement du Royaume de Belgique, de la Mission permanente de l’Allemagne auprès des Nations Unies, ainsi que des Consulats généraux de Belgique et d’Allemagne aux États-Unis. Leur engagement envers la commémoration et l’étude de l’Holocauste joue un rôle crucial dans le renforcement des droits humains.

Informations complémentaires :

Informations pratiques

  • Dates : du 16 janvier au 20 février 2023. Fermé le week-end
  • Adresse : Siège des Nations Unies, New York. Entre E45 et E46 Street, 1st Avenue, New York
  • Inauguration officielle : le 25 janvier à 18h30 au siège des Nations Unies
  • Débat : le 26 janvier à 19h00 au Center for Jewish History, 15 West 16th Street ·New York, NY 10011

Contact :

Presse

  • Entretiens : Arthur Langerman, la Dr Veerle Vanden Daelen (Kazerne Dossin) et le Dr Uffa Jensen (ALAVA) seront disponibles à parler de la collection et des formes actuelles de l’antisémitisme lors de leur séjour à New York du 23 au 27 janvier 2023 ou au cours d’un entretien en ligne. Pour fixer un entretien, veuillez contacter Anne-Sophie Van Vyve : anne-sophie.vanvyve@kazernedossin.eu / +32 472 29 25 92
  • Images presse : lien